Communiqués de Presse
rss


 

17.07.2014

L'avarice n'est pas un vice

Le fabricant de mobilier de bureau Thomas Ernst a opté pour un Renault Trucks T 520.

 

Ce nouveau camion l'a d'emblée séduit. Dans un premier temps, il a été interpellé par son positionnement tarifaire. Pourquoi?

A la lecture de l'offre de son nouveau Renault Trucks établie par le garage Wisler Nutzfahrzeuge AG à Schönenwerd, Thomas Ernst, fabricant de meubles, a été surpris en découvrant le chiffre inscrit en bas à droite. Il s'attendait à un prix plus bas et ce d'autant plus que pour Renault Trucks, le camion doit être un centre de profit. En optant pour un Renault Trucks, Thomas Ernst achète bien plus qu'un camion. Il a la certitude que ses besoins ont été anticipés en matière d'équipement et de motorisation. L'excellence a un prix que Thomas Ernst a accepté de payer. L'entrepreneur établi à Holziken a horreur du dicton „L'avarice n'est pas un vice“. Pour lui, un camion doit être motivant aussi bien pour le chauffeur que pour l'entrepreneur. De toute évidence, la nouvelle gamme de Renault Trucks offre davantage pour le même prix et suscite la passion des fans de camions.

Un losange aux angles carrés, une affaire qui roule

L'emblème de Renault Trucks est très imposant avec ses angles bien marqués. Il symbolise parfaitement le transport routier qui ne cesse de se professionnaliser et qui, pour garantir sa réussite, doit pouvoir s'appuyer sur une flotte efficace et fiable. Le nouveau tracteur T 520 4x2 y répond allègrement. Les retours d'informations à ce jour sont très positifs que soit chez les réparateurs du réseau ou à la centrale de Dietikon. Aucun défaut de jeunesse n'est à déplorer, c'est une affaire qui roule.

Parfait pour les transports pour compte propre

Ce qui compte pour les transports pour autrui s'applique également aux transports pour compte propre. Le Renault Trucks T de la société de mobilier de bureau Echo effectue des navettes régulières entre la Suisse et le Portugal, elle transporte des éléments préfabriqués et des composants en parcourant annuellement près de 180‘000 kilomètres. Le nom Echo est une contraction d'Ernst et Cie, Holziken. Cette entreprise de tradition a été fondée en 1846 comme entreprise de charpente. Aujourd'hui, elle s'est hissée au rang de leader dans le secteur du mobilier de bureau plutôt haut de gamme et novateur.

 

Légende des photos:

Echo1+2:
Le nouveau tracteur Renault Trucks T 520 avec semi-remorque de l'entreprise Echo Mobilier de bureau, à son domicile à Holziken.

Echo3:
Thomas Ernst, fabricant de meubles et passionné de camions.

Télécharger le communiqué de presse comme PDF