Communiqués de Presse
rss


 

28.11.2016

Un tracteur nouvelle génération

L'école technique professionnelle de Winterthur STFW vient de réceptionner un nouveau Renault Trucks T 520 T4x2. Ce tracteur dispose d'un équipement haut de gamme et permet aux apprentis de se familiariser avec les dernières technologies.

Outre aux mécatroniciens, cette école propose également des formations aux spécialistes du transport routier, aux serruriers sur véhicules et à d'autres professionnels qui ont opté dans le sens strict ou large pour l'approvisionnement et le recyclage.

Une grande famille

Fabian Künzle de Volvo Group (Suisse) SA, dont fait partie Renault Trucks, considère ce prêt comme un message d'avenir porté par un produit d'excellence. Avec les équipements et les outils de diagnostic correspondants, les apprentis sont amenés vers une systématique pratiquée dans presque tout le groupe. L'approche et la manière d'exécuter les travaux d'atelier sont spécifiques à chaque constructeur. En ce sens, il devrait être plus facile pour un mécatronicien qui a effectué son apprentissage dans un garage Renault Trucks de réparer un camion Volvo qu'un véhicule d'une marque concurrente.

Des véhicules qui roulent!

En fait, il n'y a rien à réparer: Roland Gruber, directeur commercial de Renault Trucks, a présenté un argument qui fait mouche: Certains de nos clients affirment sans sourciller: „Je veux un Renault Trucks. Tout simplement, parce que je vois les camions français toujours sur la route, mais jamais à l'atelier.“ Comme cette autre affirmation: les véhicules utilitaires français commercialisés aujourd'hui sous le nom de Renault Trucks, né de la fusion des marques comme Berliet, incarnent comme personne la culture du transport routier; „Les Routiers sont sympas“. Cet aspect réjouit n'importe quel groupe d'entreprises. Au bout de la chaîne, c'est le client qui profite de la qualité du produit et des prestations qui en découlent. Les synergies sautent aux yeux. Et le slogan „Parce qu'un camion est un centre de profit“ se vérifie.

Pour moi, c'est le meilleur produit

David Honegger est un apprenti mécatronicien en quatrième année. Il adore son métier, même si parfois, il doit mettre les mains dans le cambouis. Il confie sans hésiter: „Ce métier me permet de vivre ma passion pour la technique et offre des perspectives prometteuses.“ Le jeune homme a des projets plein la tête: une fois le CFC en poche, il va tout d'abord s'acquitter de son devoir militaire. Ensuite, il souhaite décrocher la maturité professionnelle pour ensuite enchaîner avec une formation de diagnosticien. Quant à la marque Renault Trucks, David Honegger s'est forgé son opinion: „Pour moi, c'est le meilleur produit“.

L'école technique professionnelle

Avec plus de 8'500 femmes et hommes en formation initiale et continue chaque année, la STFW est l'un des instituts de formation les plus réputés de Suisse alémanique. La STFW propose une vaste offre de cours dans différents domaines de compétences. Outre l'électrotechnique, le génie du bâtiment et la formation des cadres, la technique automobile fait partie des domaines enseignés.

 

Légende des photos :

STFW01 :
Une remise des clés dans les règles de l'art: le directeur Erich Meier (à gauche) et Roland Gruber de Renault Trucks.

STFW02:
Photo de groupe devant le T 520 T4x2. De gauche à droite: Fabian Künzle (Volvo Group), Patrick Schmid (maître d'apprentissage formation véhicules utilitaires STFW), Erich Meier (directeur STFW), Roland Gruber (Renault Trucks), Lorenz Diemling (STFW), Remo Motta (Volvo Group).

STFW03:
Des apprentis plein d'enthousiasme devant le nouveau véhicule.

STFW04 :
David Honegger parle avec fascination de la technique.

STFW05:
Le directeur Erich Meier présente les autres divisions de la STFW: ici, le génie du bâtiment.

Téléchargez le communiqué de presse comme PDF