Un C520 8x4 pour Bouygues E&S EnerTrans AG - Actualités - Avec vous - Renault Trucks Suisse
Actualités


 

30.10.2020

Un C520 8x4 pour Bouygues E&S EnerTrans AG

L'AVÈNEMENT D'UNE NOUVELLE ÈRE

Le nouveau C520 8x4 de Renault Trucks de la société Bouygues E&S EnerTrans AG à Niedergösgen électrise – un clin d'œil à son affectation aux travaux haute tension. Il ne s'agit pas d'un simple remplacement de véhicule, il marque l'avènement d'une nouvelle ère et pose un jalon dans l'histoire de l'entreprise en élargissant ses capacités d'intervention.

La société Bouygues Energies & Services Suisse SA se définit comme un intégrateur de solutions faisant converger les énergies, le numérique et les services. Ses activités s'articulent autour de ces trois secteurs. Elle propose des services innovants dans les domaines de la technique du bâtiment, du Facility & Property Management, de l'approvisionnement énergétique, de la technique et de la régulation du trafic, des télécommunications, de l'automatisation des processus, du photovoltaïque et de l'électromobilité. Bouygues Energies & Services dispose d'une centaine de sites en Suisse et est ancrée localement, active au niveau national et connectée mondialement. L'entreprise emploie environ 5000 personnes dans toute la Suisse.

 

Transfert aux chauffeurs des compétences d'achat

Suite à l'évolution et à la complexité croissante des missions, le camion utilisé jusqu'à présent par Bouygues E&S EnerTrans AG sur le site de Niedergössgen commençait à montrer ses limites. Emanuel Frauchiger, à la tête du service Facility Management Gösgen, qui, avec Mario Börlin, spécialiste IH & Montage Gösgen, tous deux chauffeurs de ce camion à deux essieux, étaient les premiers concernés. Pour de nombreux travaux récurrents, l'ancien véhicule à deux essieux ne suffisait plus. Il a fallu louer des véhicules à des tiers, une solution non seulement fastidieuse mais également coûteuse. Par moments, cette dépendance a également chamboulé le planning. Il y a deux ans, Emanuel Frauchiger a osé franchir le pas et a fait part de cette situation au directeur Rudolf Meier. La direction de l'entreprise s'est montrée compréhensive et a chargé Emanuel Frauchiger d'évaluer un véhicule de remplacement approprié en lui confiant l'entière responsabilité.

 

Cliquez sur ce lien pour lire la suite.